Il y a quelques mois, Fabien Hiegel m’a contacté sur Twitter pour me demander si je souhaitais recevoir un exemplaire d’un livre dont il était le co-auteur.

Une fois la joie de voir ma carrière d’influenceur lancée, je me suis empressé d’accepter.

Il s’agit donc du livre Software Craft - TDD, Clean Code et autres pratiques essentielles écrit par :

Couverture du livre au bord d'une piscine

Au début du livre, je me suis senti un peu infantilisé : plusieurs choses évidentes sont répétées et démontrées et j’ai trouvé ça un peu barbant.

Et puis j’ai réfléchi deux secondes et je me suis souvenu que j’avais plus de 20 ans de métier et que ce n’était pas le cas de tout le monde.

Cette phase d’introduction des bonnes pratiques est donc non seulement bien écrite mais en plus essentielle pour cadrer les choses.

Et vu que je l’ai lue, ça m’a remis certaines choses en tête, moi qui croyait déjà tout savoir.

Mon profil craft est particulier.

Je baigne dans cette philosophie depuis pas mal d’années mais mes missions successives m’ont très rarement permis de la mettre en application ne serait-ce qu’un peu.

D’où une certaine frustration de ma part et une violente envie d’imposer la lecture de ce livre à tous les chefs de projets avec qui je suis amener à collaborer.

Dans tout les cas, j’ai passé un très bon moment avec ce livre puisqu’il a m’a donné envie de m’améliorer encore (oui, je sais, il y a du boulot) et qu’il va me servir de socle pour appuyer mes propos.

Le paragraphe dédié au code “legacy” est vraiment intéressant.

La partie 3, intitulée Craft et attitudes est pour moi très intéressante même si un peu courte (j’aime bien faire le plein de munitions avant de partir au combat).

Nous sommes au mois d’août, il fait chaud, alors calez-vous à l’ombre avec un bon petit verre bien frais et ne vous privez pas de cette lecture.

Il y a moins de suspense que dans un bon roman mais ça ne peut pas faire de mal de se cultiver un peu.

Bravo aux auteurs.